Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'obélisque de Paris révélé au monde

obelisque2.jpg
 obelisque3.jpgOBPARIS.jpg
 
 
 
 
SCOOP
 
La construction des pyramides de Gizeh en Egypte est résolu par M.Dominique J. Rapaz ce 28 juin 2018.
 
L'obélisque de Paris est donc la caisse à outils complète et individuelle des sculpteurs et maçons des pyramides d'Egypte.
 
Nous remarquons que les petites pyramides des reines ont des angles qui correspondent à la construction des pyramides des pharaons, il n'ont pas eu besoin de grues ni de moyens hydrauliques ni mystiques ou extraterrestres.
 
Tous les gros blocs ayant servis de rampes d'accès aux étages et étapes de la construction sont ensuite amputés des angles qui servaient à glisser ces blocs, une grande partie des blocs sont des moulages et plusieurs scientifiques ont prouvés l'utilisation de plâtre et de béton pour réaliser ces blocs.
 
Les quatre face de l'obélisque indique bien ces rampes en quatre directions pour l'assemblage ergonomique des blocs, une sorte de rubicube de blocs de pierres peut-être en svastika, ainsi sur le plateau des pyramides de Gizeh nous avons le plan complet de la construction de ces pyramides sans la nécessité d'un plan papyrus à devoir conserver ni à se le faire voler.
 
L'obélisque de Paris montre une rampe et le transport d'un bloc de pierre, 1- le couvercle, 2- le bloc, 3- le traîneau, 4- les rondins ou troncs d'arbre dessous, mais aussi des rouleaux de cuivre qui devaient servir au moulage cela parce que l'écart entre les blocs est très fin et les plaques de cuivres fines pouvaient être retirées plus facilement de chaque côté.
 
Le couvercle extrêmement plat devait être utilisé pour couper et aplanir les feuilles de cuivre déroulées pour les poser contre les parois des autres blocs déjà séchés et l'obélisque était utilisé sur la longueur pour faire les angles des caissons, et le haut représente l'aide pour le pliage de fermeture des angles des feuilles de cuivre à l'extérieur des caissons de moulage fabriqués sur place.
 
De nombreux blocs de pierres des pyramides ont donc des angles qui correspondent à des obélisques.
 
Le couvercle servait au moulage des blocs ainsi que leurs transports, pour serrer les blocs sur les traîneaux, l'obélisque présente trois outils, 1- le marteau de taille, 2- le burin, pour tailler et sculpter les pierres, 3- le mortier, pour damer le plâtre et le béton dans les coffrages des moules des blocs de la pyramide que l'obélisque suggère également par les surfaces lisses du bloc exposé dessous cet obélisque.
 
L'obélisque de Paris est donc la caisse à outils complète et individuelle d'un sculpteur et maçon des pyramides d'Egypte.
 
L'obélisque c'est le symbole de l'arbre de la forêt mais en pierre pour décorer un monde où tout est en pierre, les personnages, les animaux, les divinités, les fleurs, les fruits et les végétaux sont représentés en fossiles, des momies en pierre dans un jardin de pierres, c'était le matériau le plus vénéré à cette époque, l'Egypte antique était un monde fossilisé, momifié, conçu par des momies pour des momies.
 
                                                                                                                   DJRapaz 2018
 
 
Cet article est limité à une analyse des photographies de l'obélisque de Paris trouvées sur Internet, parce que je ne me suis pas rendu à Paris depuis 1998, soit tout juste vingt ans. 
 
 
 
 
 
 

Les commentaires sont fermés.