Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Alerte la matière noire est un organisme atomique vivant d'atomes qui a une "adn" démultipliée

Alerte la matière noire est un organisme atomique vivant d'atomes qui a une "adn" démultipliée:
 
Imaginons quand même que l'Univers apprécie ce qu'il consomme auquel cas il n'existerait pas et nous suivons naturellement ce mouvement avec des milliards d'année-lumière de combinaisons chimiques et à la base de l'Univers une "adn démultipliée" pour consommer de tout ce qui semble être nécessaire ou plutôt vital à l'équilibre alimentaire de son rayonnement qui capte ou piège au plus lointain, aussi grâce à la lumière, les éléments carburants de sa démultiplication adn et de sa structure et de ses mouvements.
 
Le fond diffus opaque de l'Univers explique que, c'est-ce-que, consomme la matière noire pour exister ou plutôt pour vivre, tout lui est indispensable pour démultiplier son adn, toute vie sur notre planète va dans le même sens originel de la matrice de l'univers, par exemple l'âge du fer et des métaux et l'apparition de l'élevage et de l'agriculture sont des processus naturellement démultiplicateur inclusif de la primo adn des galaxies, la nature a anatomiquement l'usage de ses éléments, prolongeant l'anatomie de l'homme et plus primitivement des espèces par l'outil dans un mouvement pérenne innocent, que l'on ne remarque pas pour notre espèce etc parce que trop diversifiées, idem pour les astres et les planètes qui ont un système démultiplicateur adn de leurs éléments.
 
La planète Jupiter broie tout ce qui lui parvient sur le manteau en transformant en gaz une comète de fer, elle démultiplie ses éléments et augmente sa puissance "adn", la science nous dit que Jupiter c'est en fait les gaz du cocon du système solaire, dès lors elle ne peut que reproduire patiemment comme les autres planètes, le nécessaire de son véhicule, de son île nourricière dans l'espace, certes il y a l'évolution des espèces, mais les combinaisons atomiques de la démultiplication adn de l'univers se reflètent sur toutes les espèces terrestres, des bactéries et des virus ont faits naître toutes les espèces disparues et actuelles, et ce sont les chaines alimentaires aussi atomiques qui ont séparés les espèces.
 
On voit bien que notre système solaire à diverses chaînes atomiques qui regroupent les éléments légers ou lourds, mais il y a toujours les mêmes forces hydrauliques qui mélangent ou mixtent un ensemble d'éléments grâce au magnétisme et aux ondes que les astres et les planètes émettent, sans cette nature divorcée la Terre serait au centre des entrailles de Jupiter, c'est cette observation qui me permet d'affirmer que chaque système solaire fait le nid de la démultiplication adn de son origine, c'est-à-dire de l'originalité de sa galaxie la "voie lactée".
 
Bien que nous soyons très éloigné du choeur de notre galaxie puisqu'elle se situe à 1350 année-lumière, un long voyage de 1350 année-lumière nous a mis rapidement en orbite, en 4,5 milliards d'années et très éloigné de nos origines, donc ce n'est pas sûr que notre système solaire ait conservé des liens avec la "voix lactée", et est vraisemblablement le coeur, la graine, du début d'une nouvelle galaxie indépendante qui atteindra sa croissance définitive dans +- quinze milliards d'années.
 
Notre astre génère une force magnétique nucléaire spirale égale à la masse de son système, et plus le système solaire accueil de masse plus notre astre consomme plus vite son hydrogène en générant une force correspondante pour atteindre la chaleur de l'éclosion d'une galaxie, une pomme de terre coupée en six parties et plantées sur six continents donnera six nouveaux plants qui donneront à leur tour un maximum de patates, on connait maintenant un peu partout la recette des röstis, mais la matière noire c'est comme un champignon affamé ou une plante telle le gui des druides qui parasite un arbre, ici les étoiles, pour vivre ou démultiplier son adn.
 
La matière noire c'est le retour de la matière, roches, gaz, glaces etc à son état le plus éloignement primitif avec en sus la voracité des ces nouveaux atomes primitifs, l'énergie noire c'est la substance radioactive que digère la matière noire, que les courants et les vents interstellaires diffusent également, la matière c'est une résine dure produite par les atomes, ce n'est pas vulgaire parce que ça sert à consommer des éléments extrêmement petits sans devoir casser les masses, ce qui demanderait beaucoup d'énergies à chaque repas frugal et la matière noire subirait les graves dégradations de sa densité, ce qui je pense pourrait créer une faille intemporelle et faire tout s'écrouler d'un coup et être très longue à se reproduire, l'univers mastique et digère en permanence.
 
Je pense que collecter des matériaux extraterrestres peut ramener de la matière noire isotopique sur Terre sans qu'elle ne passe par les filtres naturels de notre planète ou protégées par des plus gros blocs qui ont pu passer ces filtres, une cause également liée à la disparition de nombreuses espèces, forcément ce qui n'a pas rencontré dans l'espace les conditions de sa démultiplication adn pour des espèces vivantes s'adaptera en conséquence à la consommation de son nouvel environnement en générant toujours quelle qu'elle soit une chaîne alimentaire, indifféremment des atomes, de la matière, des molécules et plus éloigné des espèces vivantes, tout cela avec un instinct de survie adn inclus dans son patrimoine génétique.
 
Pour considérer un autre exemple; la planète Mars nourrit encore sa planète avec ses vents!, ce qu'elle a toujours gardé en activité malgré la baisse de sa puissance "adn", bien sûr les vents servent à nourrir leur planète, c'est une vraie fonction vitale naturelle et associée de tous les astres et de toutes les planètes de l'univers, tout doit servir et être contenu, enrobé d'un filtre invisible, pour assurer la pérennité des espèces quelles qu'elles soient, l'univers est un peu plus sauvage que ce que nous pensons habituellement du monde de la vie sauvage.
 
Alors on peut dire que les astres et les planètes sont des sexes géants qui produisent l'adn de leur sexe, ainsi la Terre, le Soleil, Saturne, Jupiter, Mars, Mercure, Uranus, Vénus, Neptune, Encelade et quelques autres sont des sexes comme toutes les planètes avec de l'eau, des gaz et des volcans, la Lune c'est un carburant, une semence comme les météores, et le méthane, l'hydrogène, le fer etc sont des éléments sexués de la démultiplication anatomique de l'adn de l'univers et de son espace.
 
Bien sûr on se posera toujours la question pourquoi la matière noire existe, c'est un ergot atomique, donc similaire à une plante parasite qui vivrait en apesanteur, une nécessité pour ces deux groupes de créatures de l'espace, atomes et matières sont deux groupes cousins consanguins -1 ou +1 atome sépare le premier groupe qui est unisexe, la matière est unisexe après avoir été traitée par un trou noir, ce sont des atomes rencontrés qui lui donneront un nouveau sexe et la semence nécessaire à sa reproduction dans un retour à sa démultiplication adn et ensuite apparaissent les matériaux, en créant ou plutôt en saisissant son espace vital, le terme plus approprié serait saisir son espace vital grâce à la puissance de sa masse, vu sa densité il est fort probable que son origine soit de 90 fois l'âge de notre univers soit +-1233 milliards d'année-lumière, c'est une empreinte éternelle faite à des énergies antérieures sans corps qui se renouvellent elles-mêmes.
 
Les atomes supportent tous l'extrême froid de l'univers, ils n'ont pas besoin d'oxygène ni d'eau, ils créent leurs énergies statiques, se frottent et se choquent, naissent et vieillissent, voyagent et démultiplient leur adn pour tout consommer et se perpétuer, laissant même des empreintes fossiles grâce aux photons, l'univers a une mémoire adn, c'est un miroir invisible un microfilm de ce qui a existé.
 
J'ai un peu de fierté pour cette découverte qui n'est pas une théorie mais la vraie évolution de l'espace et de sa démultiplication adn tout autour de nous et partout dans l'univers, ce sont les travaux des mathématiciens et des astrophysiciens qui m'ont amené à ces conclusions.

Écrire un commentaire

Optionnel