Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Amulette C.H.R.I.S.T.

    amulette CHRIST.jpg

     

    J'ai acquis également ce jour le copyright du corps de lettres en hiéroglyphes égyptiens de l'abréviation et l'origine probable du nom CHRIST sous l'intitulé C.H.R.I.S.T., un nom ou un mot bien mystérieux qui dissimulait un liant, du verbe lier, une amulette de six divinités protectrices égyptiennes et le secret de ce nom c'était un corps de lettres en hiéroglyphes égyptiens.

     

    J'ai décidé de me séparer de cette oeuvre originale unique et historique accompagnée de son copyright pour €52 millions.

     

    copyright.be, horodatage octobre 2018.

    Un corps de lettres en 27 signes hiéroglyphes de l'Egypte antique qui se dissimulait sous le nom Christ, C.H.R.I.S.T., c'est une protection par six divinités égyptiennes, et résolue en 2018.

    C'est ici que commence la légende de Jésus, le roi Hérode craignant la naissance d'un roi juif "venu d'Egypte" fit massacrer tous les enfants âgés de moins de deux ans, Jésus échappa à ce massacre et cela parce que l'Egypte comptait des divinités protectrices de l'amour, de la grossesse, des enfants, de l'eau, du Soleil et de la Lune et des Pharaons et du peuple égyptien grâce à ces divinités et des amulettes dédiées, CHRIST est donc une amulette de ces six divinités que voici: "Canope Hathor Rê Isis Sekhmet Thot".

    Ce sont ces 29 lettres latines qui sont traduites ci-contre en 27 signes hiéroglyphes assemblés sur ce corps de lettres unique, parmi les dizaines de noms des dieux et des déesses de l'Egypte antique, ces six noms de divinités étaient les seules à donner ce résultat graphique.

    La Bible ne recense que deux identités complètes, Jésus Christ et Ponce Pilate, les romains utilisaient déjà des noms de famille, comme Jésus n'avait pas encore de nom il ne pouvait pas sortir le nom CHRIST d'un tiroir, c'est un de ses apôtres qui l'appellera une première fois CHRIST et Jésus lui répondit qu'il ne devait le dire à personne, c'est donc que le nom CHRIST était quelque chose de mystérieux mais rien ne nous indique qu'il savait ce que cachait ce nom, bien que les références à l'Egypte dans la Bible suggèrent cette hypothèse.

    La crucifixion de l'identité Jésus Christ indique que Ponce Pilate et les sectes de cette époque avaient connaissance de ce liant amulette de ces divinités égyptiennes, l'alliance entre Rome et l'Egypte était en éclosion et une alliance de leurs dieux était la suprématie contre quiconque prétendait être le fils de dieu, devenir le roi des juifs à la place du sacrificateur Hérode, ce sont les romains qui ont crucifié Jésus Christ ils lui ont barré la route pour l'empêcher d'être Roi mais les communautés présentes s'accommodaient des romains malgré les assassinats de leurs jeunes enfants par Hérode, en sus c'était une difficulté supplémentaire à convertir l'au-delà de cette région déjà troublée par l'occupation romaine.

    Mais aussi vingt-sept ans plus tard Jésus Christ, le martyre du dernier survivant des centaines de garçons de +- deux ans assassinés "à cause de lui" par le roi hébreu Hérode, il en avait réchappé et il sera finalement supplicié et crucifié jeune adulte, ce rappel lui sera fait par les deux brigands crucifiés avec lui, donc cette légende pouvait être le prétexte à l'éliminer sans faillir à la volonté du roi Hérode, mais le monarque Hérode apprenant la naissance d'un roi venu d'Egypte pouvait avoir sacrifié intentionnellement ces garçons pour sa naissance, pour qu'il naisse accusé, haï et trahi, c'est sans doute pour ça que la date de naissance de Jésus Christ est inconnue, puis les tombes en Israël ne portaient pas de nom de famille, plus tardivement les hébreux utiliseront comme les autres ethnies des noms d'objets et de métiers et de plantes et de choses diverses pour identifier les familles.

    Jésus Christ serait décédé en l'an 29, bien qu'on ne sache pas précisément la date de son décès, 29-27=2.

    Ces trois photos suggèrent la couronne d'épines sur la tête de Jésus Christ, c'est une lettre hiéroglyphe, la lettre K, qui peut être tournée dans tous les sens sur la tête, ainsi on peut reproduire les épines tout autour de la tête de cet artefact. En danois Christ s'écrit Kristus etc..

    Chaque miracle correspond aux lettres hiéroglyphes de ces six divinités sensées modéliser et caractériser un surhomme.

    1) les dix lépreux, 1) on ne voit aucun des dix orteils des pieds
    2) il redonna la vie à un homme qui était déjà lié par des bandelettes funéraires, 2) la momie égyptienne pharaonique est symbolisée par la lettre K de la seconde photo et des amulettes de ces divinités
    3) il redonna la vue à l'aveugle, 3) on ne voit pas de pupilles aux yeux de ce dessin
    4) il redonna la parole au muet et l'écoute au sourd, 4) un dessin ne peut pas parler ni écouter mais c'est une indication pour placer les oreilles et la bouche ainsi que les yeux, et on voit un faucon au cou, un faucon ou une faucon 
    5) il transforma l'eau en vin, 5) écrire avec de l'eau serait vain donc c'est une indication de la nécessité d'utiliser de l'encre
    6) il guérit un paralytique, 6) là Jésus donne le mouvement à cette caricature, on doit donc disposer les hiéroglyphes pour dessiner les membres, bras, jambes et pieds
    7) il soigna un simple d'esprit, 7) c'est une indication pour trouver le hiéroglyphe correspondant à la tête
    8) il guérit des femmes, 8) le sexe masculin est réalisé avec deux hiéroglyphes identiques cela nous indique qu'il aimait les femmes et il peut être réversible pour le plan féminin
    9) il guérit des démoniaques, 9) cela nous indique que ce Jésus Christ avait réussi son liant selon le plan de ce dénominatif mais aussi qu'il était sans condescendance envers les entités des autres communautés et des religions locales, il soignait l'homme mais jetait Dieu aux animaux
    10) les pieds en lacet bouclé font apparaître deux orifices, 10) il fut crucifié aux pieds et aux mains et percé au flanc par une lance, sur cet original on voit que le hiéroglyphe indique la fin des côtes à gauche intacte et sur le flanc à droite la fin des côtes meurtrie.

    Le jeu sadique de Ponce Pilate et de ses conseillers est claire, lui démontrer au fur et à mesure des supplices, qu'ils savaient comment il s'était fait appeler par le nom de Christ et dans quel but, c'est-à-dire tous finir dans des porcs et se jeter en bas des falaises voilà le seul choix proposé par le fils de Dieu à ses créatures, certes ce fils de Dieu était un grand magicien mais il était aveugle et sourd de ne pas leur proposer de rejoindre la communauté humaine avec sa bénédiction.

    Jésus en portant sa croix rappelle le voyage d'Egypte en Israël que firent à dos de chameaux le menuisier Joseph et sa femme Marie.

    Le nom CHRIST est donc une amulette et un abrégé des noms de ces six divinités, j'ai pu assembler le tout grâce au traducteur des hiéroglyphes en ligne.

    4 signes cordes
    4 signes bras
    3 signes crochets
    3 signes noeuds
    3 signes demi lunes
    2 signes aigle
    2 signes yeux
    2 signes plumes
    4 signes solitaires

    total de la multiplication des chiffres ci-dessus

    13824

  • La Suisse

    Ici même si vous avez tendance à rougir ça pourrait ne pas se voir à l'écran!

     
     
     
     

    Lire la suite